Your browser does not support JavaScript! Joyeux Récits du Terroir Fougerais

Nos gens sont deuscendus d'la chaise

Je dis l'aoute fa au père d'et cé nous: Pisque faout que j'aille qu'ri d'la greune de naviaoux cé noute cousine, j'ai envie d'alleu à la grand messe dans notre ancieunne commune. "Va yi s'tu vieux à c'qui dit". Et j'arrivis ben à l'heure, j'tas une venue ben aise de m'retrouveu lâlain, j'reuveyas toute ma jeunesse. Ça chante tout né ben... et pis y a un jeune reucteur be d'sorte et qui office ben. Oui mais quand y montit dans la chaise, je n'eus une debaoubée: y n'ommit point mon père et ma mère, à l'annuel. Et ma qui creuyais que ça marcheu toujoux. mais non les prieures étaient à bout! Ah ça m'prit si contrement dû dans l'dedans que je n'aurais bé braillé tout l'restant de la messe. Et à la sortie je n'regardis personne, j'avas trop grand honte!...

Je dis, je vas alleu chez mon freure, l'ancien, au Mesni, y va m'renseigneu. J'y dis, Dis donc José saïes tu ben que nos gens y sont deuscendus d'la chaise: si on les faiseu r'monteu. Y n'saveu pas trop c'que reuponde. Et pis y dit je l'saies ben mais les annuels, c'est comme toutes cheuses, ça ka ben raugmenté. - J'y dis, mais à tois qu'on est reustés sû terre, on peut tout d'même bé s'cotiseu pour faire prieu l'bon Yeu pour nos gens! - Ah ben, on verra. - Vas ka, c'est tout. d'sieute, à tandis c'temps là nos gens languissent. J'partis be fort, sans y dire au revoir tellement la colère me souffieu dans l'pa. Je dis j'vas aller trouveu l'aoute, le Pierre Marie, le jeune de mes freures, y va vanqué yete pus fin, que l'gros bourgeois du Mesni, qui n'pense qu'a ramareu.

Le Pierre Marie, il'teu cé li, en train d'mette le fricot sû l'feu, pour dineu. Quand on eu bisé, j'y racontis l'affaire, et j'y dis qu'on devreu tous tois ava grand honte, pisque nos gens nous avaient laissé du bien!

Savous ben c'qui m'reponit. - Ah deume, faut qu'on racheute une eucremeuse, on n'a pas bel eu ben d'sous disponibles, et tu saïes ben qu'eune eucreumeuse ça coûte eune bonne pouegnée.

Ah je dis: Sacré grigou, tu ne vaous pas mieux que ton freure. Eucreume donc, et be longtemps mais ça n't'emposera pas de la laisseu un jour ton eucreumeuse et bé d'aoutes cheuses avec.

Y m'offrit une bolée, mais j'nen voulis point et me vaïci rarivée ce nous avec ma pouchonnée de greunes de naviaoux et bé d'contrariété.

Ah je m'pensis, j'vas raconteu tout à mon bonhomme.
- Dis donc Louis, figure ta qu'nos gens sont deuscendus d'la chaise, je n'les ai point ouï noummeu ! Et j'en seu cor toute decomportée! Et ben y m'dit comme ça "Marie, à c'qui m'dit, faura retourneu dimanche, et les faire r'monteu bé vite".

Le milleur des tois, c'est cor mon bonhomme, et le... pus fin!