Your browser does not support JavaScript! Joyeux Récits du Terroir Fougerais

La faïbiesse

La Geunie Mancla, e m'dit l'aoute fa: Je seu bé tracassée rapport à la Georgette, pas mèche de là faire mangeu, e dit qu l'eustomac yi housse, e n'dort pas et pis e maigrit, n'ava que ceute fiile là, et lâ vâ comme ça c'est bè triste.

Je lâs e montrée à deux meudecins, y n'y trouvent rin. Y n'a un qui m'a dit qui n'pouveu pas se prononceu à c'te heure. Si n'peut pas se prononceu c'est qui n'vaït rin, L'aoute fa, j'etas si futée que j'y dis: "Georgette t'es tu tourjoux bé tinse au mains?" - "Oh memain, à c'qué m'dit, que m'demande tu là!..." Et e s'mit à brailleu... Je n'eus deu, et je m'pensis "J'aurais du m'taire la goule!"

C'est i qu'elle a l'sang trop fort, ou bé qu'elle la trop faïbe. La mère Faouque, v'savez ben qu'on appelle la Feursas, qui saït tout et qui vient s'occupeu d'tout, e diseu qu'sa nièce aveu té prise pareille. C'est les globules à c'qué diseu, les blancs qui mangent les rouges, Et ben elle a té gueurie par secret.

Ma j'dis à la Geunie. A ta place j'iras vâ pus lain. Enmeune là donc à St-Jean, y a un pharmacien tout net capabe: y juge à l'ia, T'emporteras eune boutaïllée de son dat du matin, y t'dira ben c'qu'elle a li, pasque avec les filles, on n'saït point à ka qa peut tourneu. - Ma fa. t'as raïson, mais vienras tu cote nous, on d'mandera une auto". - "Je vieux ben, que j'reponis, et nous vaïcie parties toutes tois.

On dit à la phermacerie c'qui nous ameneu.

Le commis y nous fit passeu toutes tois dans un p'tit cabinet, un p'tit ka pus grand qu'un confessiona. Le phermacien, un p'tit bonhomme qu'aveu la pia toute jaoune, y d'mandit à la Geunie si sa fille aveu té souvent malade. "E dit, non à part la coqu'luche à 3 ans, et une defluxion après." Y s'mit à la r'gardeu dans le bianc d'zyeux et yi mit la main sû son eustomac, à travé les hardes, ben entendu. A ce moment là, la Georgette e s'mit a rougi et e dit: "Je n'vas pas pouva dureu là be longtemps, je n'peux pas supporteu la sente de l'euther!" La mère é dit même cheuse. "Eh bien, sortez, à c'qui dit le phermecien, vous allez alleu prendre l'air, vous r'vienrez après; mais vous madame, qui m'dit, reustez." Et je l'vus mireu l'urine dans un ptit tube et y s'mit à gergoueugneu et à caouseu tout seu enteur ses dents, si bel et si ben que je n'compris rin. Et pis y mit d'l'urine dans une meugnieure de p'tite soupieure à chaouffeu et ça s'mit à bouilloneu. Et y diseu tout l'temps "hum, hum."

"Ya ti du r'meude à ça?" que j'demandis. "Bien sûr, à c'qui dit, on va y remeudieu". "Ça sera ti long?...". "Oh, une affaire de 3 à 4 mois, et tout s'ra r'mis au dreut". "Ah, tant mieux", que j'dis.

Quand la Geunie e revint, elle le peuyit et elle emportit des boutaïllées rapport à la faïbiesse !

Après ça on fut prendre un mic avec le chaouffeur, mais la Georgette e n'en voulit point et quand on r'montit dans la chârte e s'mit à brailleu et à dire qu'è n'aveu mare d'alleu comme ça passeu la r'vue et de s'montreu à des bonhoummes qui n'trouvaient point c'quelle aveu, qu'elle aimeu mieux s'laisseu mouri, que les siens qu'eutaient dans le ceum'terre étaient les pus heureux, et tout une venue de l'an'laires, c'qui fit que sa mère et s'mit lê aussi à brailleu et à plainde ceux qui n'avaient pus d'santé, si ben que quand on rarivit dans noute bourgade on aveu toutes tois l'air de r'veni d'un enterrement!

Je m'disas souvent en ma même: C'est i drôle la maladie à la Georgette, elle est mangée de faïbiesse soi-disant, et ma je vaïs que ça lâ porte à la graisse.

15 jours après, je renconteur la Geunie: "Eh be ka comment ça va ti par cé ta?". "Tout net mieux, qu'e m'dit, elle a bé pris ses r'meudes reuctalement et les forces yi revieunnent. Pas pu tard que hier, elle a beurouetté des pierres toute la raissiée, et quand on mangit la soupe, e n'rassasieu pas!".

Et toutes les faïs que j'demandas des nouvelles à la mère, ça k'alleu très bien. Mais la Feursas (oh la maouvaise garce) e raconteu partout: "Ça se passera la maladie à la Georgette quand l'coucou chantera!".

C'est bé c'qu'arrivit. Un matin que j'tas en train de raccmodeu une paire de chaousses à mon bonhoumme, vaïci la mère Geunie qu'accourt toute eussouffiée.

"Viens bé vite çé nous, la Georgette a bé sûr l'appenticide, e souffeurt le martyre et ça la prend par crises".

J'arrivis bé fort, le meud'cin euteu deja là et la fumelle qui s'debatteu "Emmenez ma bé vite, va falla m'opéreu!". Le meud'cin y s'mit à l'engueuleu et y dit que bé sûr e n'aveu point affaire d'être transportée et que l'opération alleu très bien s'faire dans son leu!

La mère Geunie qui n'vouleu point vâ ça, falli ben que j'reuste et un quart d'heure après y aveu un baou p'tit gars de 6 livres arrivé! Et tout d'un coup savous ben qui c'est qui entrit dans la bouëte? La Feursas et qui s'en vint dire: "Ah, Georgette, tu n'aurais pas monté sû un vélo, rapport à la faïbiesse, mais ton gars, li, il est v'nu en vélo: iI a la pompe et les gueurlots!"