Your browser does not support JavaScript! Joyeux Récits du Terroir Fougerais

Y m'a manqué d'reuspect

Seumedi au sa, quand les vaches furent tirées, je dis à la Gelique, la jeune de mes filles "Va bé fort les m'neu dans le champ du bas. Durant, c'temps là j'va m'mette à faire une pêlée de galettes (mon bonhomme a si contrement mà aux dents qu'il a bé du deu à piâcheu).

La vaïci partie, et ma au pied d'ma tieule.
- "Est té longtemps que je m'dis tout d'un coup. Vlà bétot une demieure qu'elle est partie... Les vaches bé sûr l'ont faite courre!... Ah bé oui! C'te ben aoute cheuse. Je l'â ouï accouri et qui s'eubrailleu et qui s'eubrailieu ! "Meumain, y m'a manqué d'reuspect, et y rn'a fait c'qui ne falleu pas faire!".
Ah, je dis, vlà l'reustant, les deux bras m'en cheuillent. Mais qui c'est ti qui t'a manque d'reuspect?". "C'est l'domeustique de la Quintras". "Mais qu'euce que t'allais foute avec ce ka là, un chôgnard qui r'garde en d'ssous, mais qu'a toujouz l'zyeux euyiou qui n'faout point?".
- "Mais il t'eu dans l'champ d'a queuté à faire les russiaoux... Et durant que l'fermas la barrieure aux vaches, il a saouté la hâe, et il est v'nu par deurrieure ma pour me biseu. Ma j'n'voulais point, et j'lai paffé. Et je m'seu mise à courre, mais y m'a rattrapée, je seu chéte à bas et li par dessu ma!...'.
- "Ah le vilain salaoud. Quand ton père et ton freure vont sava çà, y sont capables de yi casseu la goule!

Mais quand la fille fut un p'tit ka pus tranquille j'y dis comme ça: "Dis donc Gelique a ti euté bé laïn". Ah deume non qu'e reponnis. "Ah ben. C'est pas la peune de hucheu si haout".